CAP PÂTISSERIE

Le pâtissier, spécialiste des recettes sucrées confectionne des tartes, entremets, mille-feuilles, dragées de baptême, pièce montée, petits-fours pour un cocktail, bûche de Noël. Il réalise également des viennoiseries (brioches, croissants) et parfois des glaces, des chocolats et des confiseries. Il étend même quelquefois son art culinaire aux produits salés (quiches, pizzas...).

Le pâtissier est aussi un artiste, capable de créer de nouveaux desserts, fleurs en sucre, rubans de chocolat ou de nougatine... En fonction de ses motivations, le pâtissier peut se spécialiser dans une famille de produits (chocolaterie, confiserie, recettes du terroir...) ou devenir traiteur en réalisant des commandes spécifiques pour des cocktails et des buffets.


Qualités requises :

Un souci d’hygiène et de propreté, Une résistance physique (station debout prolongée). Un esprit créatif, de la vivacité, de la discipline et de l’organisation, le travail en équipe.


Mieux vaut être matinal pour exercer ce métier. La journée d'un artisan pâtissier débute entre 4 et 6 h du matin. Ses horaires de travail varient suivant la taille du magasin et les mois de l'année. Noël et Pâques marquent des périodes d'activité intense. Comme le boulanger, le pâtissier travaille le week-end et les jours fériés. Difficile si l'on n'est pas motivé...

Le pâtissier peut être salarié d'un commerce artisanal (pâtisserie, boulangerie-pâtisserie, confiserie, chocolaterie...) mais également travailler chez un traiteur ou dans un restaurant. Les grandes surfaces et les fabricants de pâtisserie industrielle emploient également des professionnels. Dans une boulangerie-pâtisserie, l'ouvrier fait partie d'une équipe réduite. Dans l'industrie, il travaille avec d'autres opérateurs sous la responsabilité d'un chef d'équipe.

Conditions de travail

Être issu de 4ème ou de 3ème ou pour une réorientation après un classe de seconde, première.

Avoir de 16 ans à 30 ans (ou 15 ans si 3ème).

Pour les titulaires d’un bac, il est possible de faire la formation
en 1 an.

Conditions d'admission

Formation de deux années : 490 heures par an réparties sur 16 Semaines (soit 980 heures).

Alternance : deux semaines de formation en entreprise, deux semaines de formation en centre.

Délivrance du diplôme : épreuves en contrôle en cours de formation.

 
Contenu de la formation au CFA trajectoire
et heures de cours par semaine
Enseignements en CAP Heures Enseignements en CAP Heures
Travaux pratiques de pâtisserie 10 h 30 Education physique 2 h 00
Mathématiques/sciences 3 h 30 TIC + Connaissances de l’entreprise et son environnement économique, juridique et social 2 h 30
Anglais 2 h 00 Technologie pâtisserie + Ateliers expérimentaux 3 h 30
Déroulement

Le pâtissier débute sa carrière comme apprenti, puis passe par le stade d’ouvrier, de responsable d’équipe ou devient commerçant indépendant. Il peut accéder à des postes d’encadrement comme chef de partie, gérant, responsable en grande surface ou responsable de laboratoire.

Certains pâtissiers se spécialisent comme chocolatiers-confiseurs ou glaciers. D’autres deviennent traiteurs et proposent des plats du jour, des buffets pour les réceptions. L’expatriation est aussi une évolution possible en raison de la réputation culinaire française.

Débouchés

Remplir le formulaire de pré-inscription

Lieux de formation :

UFA lycée D’HÔTELLERIE ET TOURISME 78
Place François Rabelais - B.P. 67 - 78042 GUYANCOURT cedex
Contact : Patricia BRUN
Tél. : 01 30 96 12 01

UFA lycée D’HÔTELLERIE ET TOURISME 78
GoogleMap du lieu