INFORMATIONS

INFORMATIONS

DEVENEZ APPRENTI(E) !

Vous êtes collégien, lycéen, étudiant, en réorientation ou bien déjà issu(e) d’une formation en hôtellerie/restauration/tourisme/sécurité, vous êtes motivé(e) par ces métiers et voulez suivre une FORMATION RÉMUNERÉE en alternance. L’apprentissage permet de suivre une formation gratuite en alternance validée par un diplôme.
Vous signez un contrat d’apprentissage de 1, 2,3 ans en fonction du diplôme en préparation. L’apprenti a les mêmes droits et devoirs que tout salarié de l’entreprise, il bénéficie des mêmes avantages (vous travaillez de 35 à 39 heures, vous bénéficiez de la sécurité sociale et de la législation sur les accidents du travail, vous avez droit aux 5 semaines de congés payés).

L’alternance : une vision complète du métier

> L’entreprise apporte des savoirs faire et savoirs spécifiques et une expérience professionnelle.
> Le centre de formation dispense un enseignement général, professionnel et technologique.

 

LES AVANTAGES DE L'APPRENTISSAGE :

  • Permet l’apprentissage d’un métier et l’obtention d’un diplôme ou d’un titre.
  • Enrichir son CV de véritables références professionnelles.
  • L’apprentissage, un passeport pour l’emploi + de 90 % d’insertion au CFA.
  • Avoir la possibilité d’enchaîner plusieurs contrats afin de préparer plusieurs diplômes (CAP, BAC PRO, MC, BTS, LICENCE…).
  • Bénéficier d’un salaire sur un pourcentage du SMIC (pas de charges salariales).
  • Profiter des mêmes droits dans l’entreprise que les autres salariés (congés,…)
  • Continuer à ouvrir droit pour sa famille aux allocations familiales.
  • Le salaire de l’apprenti n’est pas imposable.
  • La prise en compte de la période en apprentissage pour la retraite.
  • Possibilité de bénéficier de l’aide personnalisée au logement (APL).
  • Aide aux permis de conduire d’un montant de 500 euros (Si + de 18 ans).

  LA REMUNERATION DES APPRENTIS :  

Salaire net 16-17 ans 18-20 ans Plus de 21 ans Plus de 26 ans 
1ère année 27 % du SMIC 43 % du SMIC 53 % du SMIC 100 % du SMIC
2ème année 39 % du SMIC 51 % du SMIC 61 % du SMIC 100 % du SMIC
3ème année 55 % du SMIC 67 % du SMIC 78 % du SMIC 100 % du SMIC

VOUS ÊTES CHEF D'ENTREPRISE

et vous désirez recruter des apprentis en cuisine, service en salle, à la réception d’hôtel, au service des étages....

Dans le cas où vous seriez intéressé par la candidature d’un(e) jeune déjà sélectionné dans nos établissements, nous vous serions reconnaissants de REMPLIR LE FORMULAIRE EN CLIQUANT ICI.

NOS ENGAGEMENTS :

  • Respecter la politique du secteur en matière d’apprentissage.
  • Mutualiser les outils et ressources pédagogiques
  • Valoriser l’apprentissage et les démarches innovantes.
  • Développer les passerelles.
  • Un rythme d’alternance équilibré.
  • Maitrise des coûts de formation.

 

 

 

 

 

 

 

 

Besoins d'apprentis en 2021 ?

 CUISINE

 

Pour son ouverture, l'auberge de Choisel recherche son chef ou sa cheffe cuisinier

 

Ce projet, à portée sociale, engagé avant le confinement, n'est pas remis en cause mais pourrait prendre du retard.

 

A ce jour, l'ouverture pourrait se faire en octobre.

 

  • Environnement exceptionnel près Chevreuse, auberge au centre du village à proximité du château de Breteuil
  • Véhicule obligatoire, ou RER à Saint Remy puis vélo
  • Cuisine traditionnelle, produits frais locaux, réalisation de plats du jour
  • Salle de 60 couverts / cuisine ouverte / terrasse l'été
  • Plats à emporter sur la base du plat du jour pour la clientèle locale
  • Ponctuellement des repas à préparer pour la mairie, les associations locales
  • Clientèle variée : semaine : artisans, PME / week end : familles, locaux
  • Horaires sans coupure, pas de service en soir la semaine
  • CDI, 39 heures, 1 repas/jour fourni, 2 semaines de vacances en Janvier, 3 semaines en Août
  • Expérience de minimum 2 ans comme chef cuisinier
  • Salaire entre 2700 et 3000 brut selon profil, intéressement sur CA

 

 

 

Le poste débutera 1 mois avant l'ouverture afin de créer toute la carte.

 

En tant que gérante, je recherche une personne déjà expérimentée dans le poste, qui ait envie de s'investir dans la création d'une nouvelle affaire, qui aime travailler les produits frais, remettre au goût du jour les recettes de nos grands-mères, qui aime partager sa passion de la cuisine, qui sait gérer sa cuisine de manière polyvalente et autonome, de la gestion des courses, des mercuriales jusqu'à la surveillance des ratios

 

Mes valeurs : l'amour du client, l'authenticité, la qualité, la régularité, l'écoute, l'ouverture d'esprit, le travail en équipe pour faire évoluer la carte, pour trou

 

Pour son ouverture, l'auberge de Choisel recherche son chef ou sa cheffe cuisinier

 

Ce projet, à portée sociale, engagé avant le confinement, n'est pas remis en cause mais pourrait prendre du retard.

 

A ce jour, l'ouverture pourrait se faire en octobre.

 

  • Environnement exceptionnel près Chevreuse, auberge au centre du village à proximité du château de Breteuil
  • Véhicule obligatoire, ou RER à Saint Remy puis vélo
  • Cuisine traditionnelle, produits frais locaux, réalisation de plats du jour
  • Salle de 60 couverts / cuisine ouverte / terrasse l'été
  • Plats à emporter sur la base du plat du jour pour la clientèle locale
  • Ponctuellement des repas à préparer pour la mairie, les associations locales
  • Clientèle variée : semaine : artisans, PME / week end : familles, locaux
  • Horaires sans coupure, pas de service en soir la semaine
  • CDI, 39 heures, 1 repas/jour fourni, 2 semaines de vacances en Janvier, 3 semaines en Août
  • Expérience de minimum 2 ans comme chef cuisinier
  • Salaire entre 2700 et 3000 brut selon profil, intéressement sur CA

 

 

 

Le poste débutera 1 mois avant l'ouverture afin de créer toute la carte.

 

En tant que gérante, je recherche une personne déjà expérimentée dans le poste, qui ait envie de s'investir dans la création d'une nouvelle affaire, qui aime travailler les produits frais, remettre au goût du jour les recettes de nos grands-mères, qui aime partager sa passion de la cuisine, qui sait gérer sa cuisine de manière polyvalente et autonome, de la gestion des courses, des mercuriales jusqu'à la surveillance des ratios

 

Mes valeurs : l'amour du client, l'authenticité, la qualité, la régularité, l'écoute, l'ouverture d'esprit, le travail en équipe pour faire évoluer la carte, pour trouver de nouvelles idées.

 

Je souhaite impliquer mon chef / ma cheffe cuisinier dans les choix à faire pour l'équipement de la cuisine puis dans le recrutement d'un second et d'un commis et plus que jamais, au vu de la période que nous traversons, je souhaite un chef / une cheffe qui soit prêt (e) à s'adapter, à développer le business de la vente à emporter, à accroître le locavore, à être force de proposition pour faire face à la crise. 

 

 

 

Envoyez votre CV et je serai ravie de vous contacter pour échanger sur vos motivations :

 

soazig.seguis@hotmail.fr

 

Offres d'apprentissage/emplois

LES AVANTAGES À RECRUTER UN APPRENTI POUR LES ENTREPRISES

L’apprentissage est un véritable atout. Au sein de votre établissement l’apprentissage apporte :

Un élément dynamisant au sein de l’entreprise, la formation alternée, la jeunesse et la motivation de votre jeune sont un plus pour votre société.

Une transmission des savoirs du maître d’apprentissage à son apprenti.

Une valeur ajoutée pour l’entreprise, un moyen efficace de pré-recrutement de personnel qualifié et opérationnel.

 

LES AVANTAGES DE L’APPRENTISSAGE ?

En tant qu'employeur d'apprenti, votre entreprise bénéficie d’exonérations de cotisations et de contributions sociales patronales et salariales au titre de ce contrat d’apprentissage. Quelles que soient la taille et l’activité de votre entreprise :

La rémunération de l’’apprenti n’est pas assujettie à la CSG et à la CRDS . les cotisations patronales et salariales dues au titre des assurances sociales (maladie, maternité, invalidité, décès, vieillesse) sont totalement exonérées. Les cotisations salariales d’assurance chômage sont exonérées. Les cotisations liées aux accidents du travail et aux maladies professionnelles restent dues. Au-delà, le régime d’exonérations diffère selon la taille et l’effectif de votre entreprise. Le détail des exonérations est accessible en ligne sur le site de l’URSSAF. Les exonérations sont applicables pendant toute la durée du contrat d’apprentissage et les cotisations et contributions sociales (à l’exception des cotisations vieillesse) dues sur les rémunérations versées aux apprentis sont calculées sur une base forfaitaire.

L’AIDE UNIQUE A L’EMBAUCHE D’UN APPRENTI

L’article 27 de la loi n° 2018- 771 pour la liberté de choisir son avenir professionnel a créé une aide unique aux employeurs d’apprentis. Cette aide forfaitaire est versée par l'État à l’employeur au titre d’un contrat d’apprentissage conclu dans une entreprise de moins de deux cent cinquante salariés et visant un diplôme ou un titre à finalité professionnelle équivalant au plus au baccalauréat.

Elle est fixée au maximum, à 4125 euros au titre de la première année d’exécution du contrat d'apprentissage, 2000 euros au titre de la deuxième année d’exécution du contrat d'apprentissage et de 1200 euros au titre de la troisième année d’exécution du contrat d'apprentissage.

LES AIDES POUR LES APPRENTIS RECONNUS TRAVAILLEURS HANDICAPES

Le montant maximum de l’aide est de 3000 € pour le recrutement d’une personne handicapée en contrat d’apprentissage et de 4 000 € pour le recrutement d’une personne handicapée en contrat de professionnalisation. Le montant de l’aide est proratisée en fonction de la durée du contrat de travail et à compter du 6ème mois.

L'Agefiph (Association pour la gestion du fonds pour l'insertion professionnelle des personnes handicapées) propose, en complément, une aide à la pérennisation, si l'apprenti est gardé dans l'entreprise à l'issue du contrat d'apprentissage.

Conditions d'obtention de l'aide : Toutes les entreprises peuvent en bénéficier, si elles embauchent un apprenti reconnu travailleur handicapé. La demande de cette aide se fait auprès de l'Agefiph.

 

 

Les apprentis ne sont pas pris en compte dans le calcul de l’effectif du personnel des entreprises dont ils relèvent pour l’application à ces entreprises des dispositions législatives ou réglementaires qui se réfèrent à une condition d’effectif minimum de salariés, exception faite de celles qui concernent la tarification des risques d’accidents du travail et de maladies professionnelles.